Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/01/2015

Charlie Hebdo : l'ombre d'une révolution de couleur en France ? Conférence-débat

Certaines personnalités semblent se poser la question.  Pour Jeffrey Steinberg, spécialistes du terrorisme et des attentats du 11 septembre, pour le colonel Alain Corvez, ancien conseiller du général commandant la FINUL, pour Ray McGovern, ancien agent de la CIA, l'attentat contre Charlie Hebdo est sans doute un avertissement à François Hollande qui ne devrait pas s'éloigner de la vision du monde de la City et de Wall Street en tentant de se rapprocher de la Russie. Ces voix s'élèvent contre les manœuvres de déstabilisation des démocraties. Pourquoi pas la vôtre ?!!

Soutenons François Hollande face aux pressions ; quoi que nous ayons à lui reprocher par ailleurs. Il en va de notre avenir, de notre République, de la solidarité qui s'est affichée dans les rues entre les 7 et 11 janvier dernier. Comme le demande certaines personnes en France, dont Jacques Cheminade, il faut une véritable commission d'enquête parlementaire sans répéter les erreurs commises outre-Atlantique après le 11 septembre 2001. Et surtout il faut cesser la politique d'austérité destructrice qui pousse nos jeunes dans le terrorisme, la délinquance faute de pouvoir leur donner l'espérance d'un avenir meilleur. Il nous faut repenser une politique globale et rejoindre la dynamique des pays émergents.

Le meilleur hommage à rendre aux victimes des attentats ne consiste-t-il pas à chercher à comprendre  pourquoi ceci s'est produit ... pour mieux empêcher un bis repetita ? 

La conférence-débat sur l'imposture des révolutions de couleur du jeudi 15 janvier 2015, animée par Christine Bierre, rédactrice en chef de Nouvelle Solidarité, apporte des éléments tus dans les médias de masse.

CharlieHebdo, jesuischarlie, terrorisme, JCheminade, révolution colorée

Régulièrement nos médias illusionnent nos concitoyens avec tel ou tel soulèvement « démocratique » contre un horrible tyran. Ce sont les « révolutions de couleurs », orange, rose, et autres qui ont secoué notre monde de temps à autre.

Après le rêve cependant, le fait que ces révolutions finissent dans le rouge sang des manifestants tombés sous les balles d’un sniper, ou dans le brun des putschs anticonstitutionnels ou fascistes, comme cela eu lieu en Ukraine, fini par provoquer la méfiance. Mais, face à la propagande qui croire ?

Christine Bierre montrera, dans cette conférence, comment Londres et Washington déploient cette forme de guerre contre leurs rivaux et dans quels objectifs, et pourquoi leur volonté de provoquer désormais ces révolutions en Russie et en Chine, deux puissances nucléaires, peut conduire le monde au bord d’une conflagration nucléaire. Elle montrera aussi qu’il y a une porte de sortie à ces politiques.

Après l’attaque contre Charlie Hebdo et la France, nul n’a le droit de rester passif.

Pour suivre la conférence cliquer sur l'image.

30/10/2014

La paix est encore possible ...

Dans un contexte qui met de plus en plus de gens mal à l'aise : multiplications d'affaires frauduleuses, partis politiques en décomposition, économie en panne, gouvernement autiste, mort du PDG de Total, un homme qui dérangeait, épidémie d'Ebola, avancées de l'Etat Islamique ...

... Malgré un nouveau parlement ukrainien dont plus de 12% des membres sont explicitement des néo-nazis (sans compter leurs collaborateurs), malgré les appels répétés à la guerre de Georges SOROS, le milliardaire "philanthrope" dont la presse occidentale se fait l'écho complaisant (voir par exemple "Le Monde" du 23 octobre), la paix est encore possible.

Natalia Vitrenko, Institut Schiller, UkraineTout d'abord, il y a notre conférence internationale  à Francfort des 18-19 octobre qui a réuni des personnalités de haut niveau venues du monde entier, en particulier des pays du BRICS, représentant souvent officieusement leurs gouvernements respectifs, pour défendre notre approche de paix par le développement. Leurs interventions sont en ligne depuis les brèves de notre site datées du 22 octobre et des jours suivants, ainsi que depuis le lien suivant ci-dessous (votre attention est attirée sur le discours de Natalia Vitrenko, présidente du parti socialiste progressiste ukrainien, ) :

http://www.solidariteetprogres.org/nos-actions-20/30-ans-de-l-institut-schiller.html

Ensuite, il y a le discours de Poutine à Sochi du 24 octobre, dans lequel il donne son évaluation froide de la situation internationale et propose une porte de sortie. Voici ce discours sous-titré en Français, à regarder ou lire sans a priori idéologique :


http://www.youtube.com/watch?v=3MU4xd67E08 (vidéo)

Il est bon de rappeler les confessions d'un journaliste du grand quotidien allemand FAZ, reconnaissant que la presse occidentale est utilisée aujourd'hui pour provoquer une guerre:

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/inquiet-du-danger-de-guerre-un.html

La paix est encore possible... mais cela dépend de ce que veulent ou voudront les occidentaux, de ce que chacun des lecteurs voudront aussi.

Rejoignez-nous dans la bataille ! Faites connaître le vent d'espoir qui souffle des BRICS !

 crédit photo : S&P/Institut Schiller

20130726_RL_logoSite.jpg