Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/10/2014

La paix est encore possible ...

Dans un contexte qui met de plus en plus de gens mal à l'aise : multiplications d'affaires frauduleuses, partis politiques en décomposition, économie en panne, gouvernement autiste, mort du PDG de Total, un homme qui dérangeait, épidémie d'Ebola, avancées de l'Etat Islamique ...

... Malgré un nouveau parlement ukrainien dont plus de 12% des membres sont explicitement des néo-nazis (sans compter leurs collaborateurs), malgré les appels répétés à la guerre de Georges SOROS, le milliardaire "philanthrope" dont la presse occidentale se fait l'écho complaisant (voir par exemple "Le Monde" du 23 octobre), la paix est encore possible.

Natalia Vitrenko, Institut Schiller, UkraineTout d'abord, il y a notre conférence internationale  à Francfort des 18-19 octobre qui a réuni des personnalités de haut niveau venues du monde entier, en particulier des pays du BRICS, représentant souvent officieusement leurs gouvernements respectifs, pour défendre notre approche de paix par le développement. Leurs interventions sont en ligne depuis les brèves de notre site datées du 22 octobre et des jours suivants, ainsi que depuis le lien suivant ci-dessous (votre attention est attirée sur le discours de Natalia Vitrenko, présidente du parti socialiste progressiste ukrainien, ) :

http://www.solidariteetprogres.org/nos-actions-20/30-ans-de-l-institut-schiller.html

Ensuite, il y a le discours de Poutine à Sochi du 24 octobre, dans lequel il donne son évaluation froide de la situation internationale et propose une porte de sortie. Voici ce discours sous-titré en Français, à regarder ou lire sans a priori idéologique :


http://www.youtube.com/watch?v=3MU4xd67E08 (vidéo)

Il est bon de rappeler les confessions d'un journaliste du grand quotidien allemand FAZ, reconnaissant que la presse occidentale est utilisée aujourd'hui pour provoquer une guerre:

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/inquiet-du-danger-de-guerre-un.html

La paix est encore possible... mais cela dépend de ce que veulent ou voudront les occidentaux, de ce que chacun des lecteurs voudront aussi.

Rejoignez-nous dans la bataille ! Faites connaître le vent d'espoir qui souffle des BRICS !

 crédit photo : S&P/Institut Schiller

20130726_RL_logoSite.jpg

22/10/2014

Faire souffler le vent des BRICS en France : réunion du 23 octobre 2014

 Revenue de la conférence organisée par l'Institut Schiller des 18 et 19 octobre 2014 à Flörsheim (Allemagne) où j’ai eu la chance de rencontrer des représentants des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), des Etats-Unis, de l’Europe et de l’Afrique, je ne peux que vous encourager très vivement à assister au compte-rendu de cet événement via internet le jeudi 23 octobre 2014 à 19h en direct du siège de Solidarité & Progrès à Clichy (92). Réunion animée par Sébastien Périmony et Yannick Caroff.


brics,ebola,etat islamique,effrondrement financier,institut schillerPour suivre la réunion : http://www.solidariteetprogres.org/blog/agenda/faire-souffler-le-vent-des-brics.html


Ce qui ressort de cette conférence, c’est que face à la triple menace existentielle pour l'humanité (crise stratégique de guerre contre les nations, avec notamment l’utilisation de « révolutions de couleur » et de « l’état islamique » ; crise sanitaire, avec le développement fulgurant d’une épidémie comme Ebola ; crise économique et financière), la seule porte de sortie passe par une collaboration entre les nations souveraines pour attaquer ce problème comme un tout, plutôt que comme trois crises indépendantes.

Malgré tous les problèmes particuliers que l’on puisse trouver dans ces pays et leurs cultures différentes, seuls les BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde et Afrique du sud) proposent, pour l’instant, une telle approche cohérente. Ils se définissent par rapport à leur potentiel futur et non par rapport à leur richesse actuelle. Et surtout ils s'engagent sur des projets commun à l'humanité. brics,ebola,etat islamique,effrondrement financier,institut schiller

Ce qui me frappe aussi, c'est que dans chaque pays il y a eu de grands penseurs, aujourd'hui oublié dans nos sociétés occidentales. Contrairement à nous, les BRICS renouent avec leurs penseurs et puisent en eux une nouvelle renaissance pour leur nation respective et l'humanité.


Comme l’a fait remarquer l’un des intervenants, Ray McGovern, ancien officier de la CIA, les pays européens n’ont pas de politique indépendante actuellement, et s’alignent dangereusement sur celle de la Maison-Blanche, en rejetant la perche tendue par les BRICS.


Ici en France, il nous faut casser cette soumission, et c’est pourquoi je vous invite encore une à assister le jeudi 23 octobre à 19 heures au compte rendu que nous donnerons depuis Clichy sur notre site Internet. Cette réunion a pour but de sortir nos citoyens du pessimisme économique en s’inspirant du travail de l’Institut Schiller et de savoir comment agir en France pour changer de cap. Il est plus que jamais nécessaire de comprendre que la paix ne sera possible que par le développement mutuel.

Comme les 400 personnes présentes, passez à l'action avec passion, enthousiasme et efficacité pour un avenir meilleur pour notre pays et l'humanité. Rejoignons l'espoir porté par les BRICS ! 

BRICS, Ebola, Etat Islamique, Effrondrement financier, Institut Schiller

Crédits photos : Solidarité & Progrès/Institut Schiller