Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/11/2015

Débat - Elections Présidentielles 2017 : Les médias voteront-ils à votre place ?

« Dans Le Monde du 14 octobre, Gérard Courtois vient de prédire que « çà ne se passera pas comme çà », en vue des élections présidentielles de 2017. Le casting paraît fixé, avec François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen en tête, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon en seconds rôles, mais les Français n’en veulent pas.

Qu’un journal parisien toujours très proche des pouvoirs établis en juge ainsi est révélateur. »[1]

Le trio de tête annoncé par les médias ne fait rien pour répondre à la colère des Français qui ne voteront pas massivement pour les grands partis. Le trio doit donc se réjouir de la proposition de loi de M. Urvoas[2] qui vise à verrouiller l’élection présidentielle de 2017 en empêchant les « petits » candidats de se présenter et de faire connaître leur programme aux Français.

Cette proposition de loi « substitue un principe d’équité à l’actuelle règle d’égalité des

temps de parole des candidats ». Le CSA veillera au respect de ce traitement équitable par les médias audiovisuels en tenant compte de la représentativité et de la contribution des candidats ou formations politiques au débat électoral des précédentes élections. Autrement dit moins vous êtes visibles, moins vous le deviendrez ! Avec une telle loi, les médias ne voteraient-ils pas à la place des Français, ne leur voleraient-ils pas l'élection présidentielle ? En effet, celui qui "dira" ce qui est équitable ou non aura dans sa main le destin politique des candidats et se substituera de facto aux électeurs. [3]

Aussi Solidarité & Progrès, le parti de Jacques Cheminade candidat aux présidentielles de 1995 et 2012, a lancé sa propre émission « Dialogue avec la Nation » (#DALN). Une brève introduction laisse place à un débat de 2h (ou plus) auquel chacun peut participer en direct via la plateforme internet accessible ici.

Le défi consiste à bâtir un mouvement de résistance efficace dans le peuple et chez les élus locaux autour d'un projet positif redéfinissant la primauté du travail humain sur le financier. Il est temps de reprendre notre destin en main.

DALN.png

Vous êtes invité à suivre le prochain débat le mercredi 25 novembre 2015 dès 19h et à poser vos questions, en avance ou en direct, comme l’ont fait précédemment des citoyens et élus (cliquer ici pour écouter l’une des questions-réponses du DALN du 9 septembre 2015 sur la loi NOTRe, la fusion des « com-com » qui provoquent la colère des maires).

N’hésitez pas à faire suivre !

[1] Extrait de l’édito de Jacques Cheminade du 19 octobre 2015 (cliquer)

[2] Proposition de loi organique de modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle présentée par M. Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère

[3] Ce que signifie la proposition de loi de M. Urvoas pour Solidarité & Progrès

11/03/2015

Réunion-débat : Le domaine public au coeur de l'Etat-Nation France

 

Réunion débat dans nos locaux et sur internet

Réunion-débat ce mercredi 11 mars à 19h au siège S&P à Clichy (92)
Retransmission en direct sur solidariteetprogres.org

Avec Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès, et Karel Vereycken, directeur de publication Nouvelle Solidarité.

Le domaine public est au cœur de l’Etat-Nation France et de l'histoire de notre pays. En démantelant les services publics qui en sont l’expression, les « réformes » — et en particulier la réforme territoriale — portent atteinte à notre raison d’être.

Les emprunts toxiques sont l’instrument de cette destruction.

Rendez-vous ce mercredi 11 !