Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2014

Lettre ouverte : Faites-la suivre à vos élus et connaissances !

Mesdames, Messieurs les élus,

 

L’avenir sera-t-il le mur ou les BRICS ?

Incapables de sortir du dogme monétariste, notre gouvernement et nos parlementaires protègent les banques[1] et non les collectivités qui assurent les services de proximité. La loi du 29 juillet 2014 relative à la sécurisation des contrats de prêts structurés  souscrits par les personnes morales de droit public      enlève toute possibilité de contestation en justice aux collectivités à qui on a forcé la main pour contracter des emprunts pourris. Ce n’est pas la nomination d’un ex-banquier à la tête du ministère de l’économie qui va enrayer le phénomène.

Les élus doivent se battre afin d’inciter nos dirigeants à construire un avenir reposant sur le progrès social, c'est à dire sur la capacité de création qu’à l’Humanité d’évoluer aux frontières de ses propres connaissances en créant des emplois toujours plus qualifiés. Ne rien faire serait se soumettre au monde de Jacques Attali : des emplois nomades mendiés de métropoles en métropoles et mal rémunérés. Quel avenir !

 

Les « experts » occidentaux disent que la banque nouvellement créée par les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) doit être reconnue par les marchés financiers, le FMI et la Banque mondiale pour être viable. Enfermés dans leur camisole mentale libérale, ils ne comprennent pas que les BRICS se passent de leur aval pour financer des infrastructures en faveur d’un développement économique et humain mutuel sur la base de crédits publics.

 

Les BRICS offrent ainsi une véritable alternative face à l’empire financier anglo-américain en plein effondrement.

 

La Chine consacre tous ses moyens financiers au spatial et au nucléaire. Opposée à l’idée que les ressources sont limitées, et qu’il faut donc limiter la population, elle relève le défi d’élever le niveau de vie de chaque humain sur Terre sur la base d’une économie à haute intensité technologique et scientifique pour aller exploiter la quantité d’hélium-3 sur la Lune capable de fournir de l’énergie pendant 10 000 ans à toute l’Humanité. C'est connu et discuté en Chine ; le problème est que la presse de nos pays européens ne le rapporte pas.

 

La France, notre département peuvent faire valoir leurs atouts dans ces domaines d’activités … à condition de libérer ces forces créatrices en leur octroyant plus de crédits que ne le permet l’austérité budgétaire actuelle imposée par la finance folle. Pourquoi se contenter de nano-satellites aux possibilités limitées alors que nos étudiants pourraient se former sur les projets de recherche de l’ESA si celle-ci se joignait au programme lunaire, sans égal, de la Chine ? 

 

Seul un système d’économie politique reposant sur une stricte séparation des banques et le crédit productif public[2] conjointement à la sortie de l’OTAN (logique de guerre de l’UE) et de l’Europe et donc de l’euro (logique malthusienne) peut donner l’espoir d’un avenir meilleur à tous. Passé inaperçu auprès de la population et des médias locaux, le vœu de soutien à une loi pour couper les banques en deux du Conseil général de l’Hérault voté le 26 mai 2014 à l’unanimité[3] ne suffit pas. La loi du 29 juillet 2014 fragilise davantage le soutien que les collectivités peuvent apporter aux PME-PMI innovantes potentiellement créatrices d’emplois. Il faut exiger son abrogation !

 

Elus, vous devez aller plus loin. A vous de faire connaître l’intérêt de cette bataille à vos collègues et à vos administrés (les passages surlignés sont des liens internet pour plus d’informations). Invitez-les à rejoindre la dynamique portée par les BRICS en suivant la vidéo conférence du jeudi 11 septembre 2014[4] que donnera Jacques Cheminade, candidat aux présidentielles 2012, sur internet. Vous pouvez lui poser vos questions.

 

Que cette rentrée politique soit celle d’un changement inspirée par les élus de proximité pour réveiller le peuple ! Rejoignons les BRICS !

 

Citoyennement

 

Julie Péréa

Représentante de Solidarité et Progrès dans l’Hérault

 
Ils l'ont publiée :
- www.mtp-info.fr (Montpellier-Info)

[1] Décision du Conseil Constitutionnel : http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/emprunts-toxiques-le-conseil.html

[2] Mobilisation pour couper les banques : http://www.solidariteetprogres.org/mobilisation-glass-steagall.html

[3] Vœu du Conseil général de l’Hérault : http://www.solidariteetprogres.org/nos-actions-20/le-conseil-general-de-l-herault.html

[4] La conférence sera accessible le jour même : http://www.solidariteetprogres.org/blog/reunions-pres-de-chez-vous/reunion-de-rentree-avec-jacques.html#forum

Les commentaires sont fermés.